Publicité

Ca vient d'où le marathon ?

En – 490, le guerrier Philippidès aurait couru de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire des Grecs face aux Perses. Il serait mort d’épuisement à son arrivée. Vingt-quatre siècles plus tard, en 1896, les premiers Jeux olympiques modernes d’Athènes lui rendent hommage en calquant l’épreuve de course de fond sur sa course entre Marathon et la capitale grecque. Sauf que la distance réelle est de 39 km ! D’où sortent donc les 42 km d’aujourd’hui ? D’une dérive incontrôlée…

A Londres, en 1908, les organisateurs optent pour 26 miles (41,843 km), entre la grille du château de Windsor et le White City Stadium. Mais la ligne de départ est reculée afin d’offrir ce spectacle aux enfants de la crèche royale ! Les coureurs parcourent 42,195 km. Aux JO suivants, ça continue : 40 km à Stockholm en 1912 et 42,750 km à Anvers en 1920. En 1921, l’Association internationale des fédérations d’athlétisme grave dans le marbre les 26 miles et 385 yards (soit 42,195 km).

On aimait croire à l’époque que les femmes n’étaient pas suffisamment endurantes pour tenir sur de longues distances. Aux Jeux olympiques, les femmes étaient cantonnées aux courses ne dépassant pas… 800 mètres. Les plus inquiets redoutaient même que l’épreuve fasse tomber leur utérus et, in fine, les masculinise ! En 1967, Kathrine Switzer a prouvé l’absurdité de ces préjugés en bouclant les 42,195 kilomètres du marathon de Boston (États-Unis) en quatre heures et vingt minutes. Mais il a fallu attendre encore dix-sept ans pour que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quel est le prix à payer en cas de refus de succession ?
Quels sont les pays qui vendent le plus d'armes au monde ?
Quel est le salaire moyen d'une hôtesse de l'air ?
IVG : où l'avortement est-il interdit dans le monde ?
Le fabuleux destin de Marie Marvingt, championne sportive et pionnière de l’aviation