Publicité

C’est quoi le printemps des peuples ?

Le printemps des peuples est une série de soulèvements populaires et de mouvements nationalistes qui ont éclaté dans plusieurs pays européens, y compris la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Autriche-Hongrie, et d'autres, en Europe en 1848.

Les causes du Printemps des peuples sont diverses mais elles prennent racine en 1814-1815 au congrès de Vienne. Après la défaite de Napoléon, les monarques des grandes puissances européens décident de se répartir les territoires arbitrairement alors même que les mentalités prônent des idéaux révolutionnaires et démocratiques diffusés par la Révolution française de 1789. Cette décision, visiblement non démocratique, révolte donc les peuples européens et provoque une succession de soulèvements populaires.

Le Printemps des peuples trouve ses prémices dès 1847, avec le déclenchement de la guerre civile du Sonderbund en Suisse. Divisé en cantons, le pays aspire à une unification pour former la Suisse telle qu'elle est aujourd'hui. Cet événement a des répercussions durables sur les pays voisins de l'Europe, notamment la France. Suite à cela, de nombreux peuples se soulèvent à leur tour, clamant également l'unification de leurs territoires : la révolution sicilienne commence à Palerme le 12 janvier 1848, contre le royaume des Deux-Siciles. En Italie, cela marque le début du Risorgimento (l'"unification italienne"). La France elle-même connaît sa propre révolution dès février 1848, avec le désir de renverser la monarchie et de rétablir la République. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des paléontologues découvrent une nouvelle espèce de dauphin géant
Trésors engloutis : des épaves découvertes grâce à des indices tirés de L'Iliade d'Homère
Comment ont été réalisés les tatouages ​​d'Ötzi, le premier humain tatoué du monde ?
Des cerveaux humains de 12 000 ans découverts dans un état de conservation exceptionnel
Mer Noire, mer Blanche : pourquoi certaines mers ont des noms de couleur ?