Publicité

"C’est un meurtre" : Yannick Alléno se confie à nouveau sur la mort de son fils Antoine (VIDÉO)

Yannick Alléno poursuit son combat en mémoire de son enfant. Le 8 mai 2022, Antoine Alléno, fils du célèbre chef cuisinier, est violemment percuté par une voiture alors qui était sur son scooter. Au volant du véhicule volé responsable du choc se trouvait un homme connu des services de police, ivre et sous l'emprise de stupéfiants. Antoine Alléno décède sur le coup. Depuis, Yannick Alléno lutte pour venir en aide aux familles des victimes ayant vécu des drames similaires à travers son association portant le nom de son fils. "On est non-préparé à ce genre de choses, je ne le souhaite à personne", explique Yannick Alléno dans l'émission Culture Médias diffusée sur Europe 1 ce mardi 2 avril. "C’est un flot de démarches administratives très douloureuses. Aller à la morgue voir son gamin, préparer l’enterrement, recevoir des gens… Tout s’effondre."

À lire également

"Mon fils était allongé par terre dans son sang" : Yannick Alléno revient avec émotion sur la mort de son fils dans Télématin (VIDEO)

Yannick Alléno souhaite la création de l'homicide routier

Depuis ce drame, Yannick Alléno milite également pour la création d'un "homicide routier" visant à lutter contre la violence routière. En janvier dernier, une proposition de loi a d'ailleurs été adoptée en première lecture par l'Assemblée nationale et doit désormais être étudiée par le Sénat. Une grande avancée pour le chef cuisinier, qui ne veut pas entendre parler d'accident pour évoquer la mort de son fils : "Dans notre cas particulier, c’est une voiture puissante et en général, ces voitures-là, ce n’est pas pour planter des fleurs. Le gars, évidemment, était alcoolisé. Il devait être en taule le jour où il a tué Antoine...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi