C’était écrit (France 5) : Dans les coulisses de la chute des Balkany

·1 min de lecture

Troisième jour d’audience au tribunal de Paris. Un portable sonne: la musique des Tontons flingueurs. C’est le téléphone de Patrick Balkany. Et tout est dit. Le couple Balkany aura défrayé la chronique pendant plus de quarante-ans. Jusqu’à la case prison. Une vie en Cinémascope, entre Scarface et Le Loup de Wall Street, un couple indestructible, uni à la ville et en politique, dans le meilleur comme dans le pire. Lui, le hâbleur autodidacte, fêtard, apprenti comédien, qui croise la route d’Isabelle, très intelligente et très riche jeune fille de bonne famille.

À lire également

L’heure des pros (CNews) - Patrick Balkany s’explique sur sa danse polémique : “Ça a duré trente secondes !” (VIDEO)

Prendre Levallois-Perret aux communistes, en 1983, était impossible, ils l’ont fait. On connaît la fin du film, mais on est pris par l’histoire, la bonne bouffe et les cigares, les villas à Saint-Martin et les riads à Marrakech, les amitiés people et les trahisons, les ombres de Pasqua, Chirac ou Sarkozy… et même Johnny Hallyday. Comme l’écrirait Audiard, c’est du brutal.

C’était écrit : La Chute de la maison Balkany, mardi 29 juin à 20h50 sur France 5

Marc Teynier

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles