Publicité

"Comme si c’était la fête du slip" : Lucie Bernardoni agacée par l’attitude de certains élèves dans la Star Academy (TF1)

C’est dans la Quotidienne de la Star Academy diffusée ce mercredi 29 novembre sur TF1 que les académiciens ont du passer leurs évaluations. S’ils ont aussi eu la surprise de voir arriver le parrain de leur édition à savoir James Blunt, les deux répétitrices du château sont aussi venues aider les élèves à s’entraîner pour chanter les morceaux du prime de samedi prochain. Alors qu’elle aidait les jeunes gens à chanter la chanson I’m still standing d’Elton John, certains se sont rendus à la cuisine pour aller se chercher à manger, ce qui a fortement déplu à Lucie Bernardoni.

"Excusez moi ? Non, je suis sérieuse. Au moins, vous me demandez quand vous vous barrez. Vous me demandez au moins" a-t-elle lancé à Pierre et Axel.

À lire également

"C’était un grand moment de solitude" : Victorien déçu de son évaluation dans la Star Academy (TF1)

Lucie Bernardoni a ensuite tenu à les rassembler devant le piano pour mettre les points sur les I.

"Est-ce que vous trouvez ça bien de vous casser, d’aller prendre vos trucs et de revenir comme si c’était la fête du slip ? Demandez quand même, parce que là d’un coup, j’en ai trois qui partent, un autre qui fait une lessive. On est mardi soir, on peut travailler en rigolant, il y a aucun problème, mais on est mardi soir. Demain, il y en a trois qui ne la chanteront pas celle-là" a-t-elle tenu à rappeler aux élèves .

Certains ont tenu à reconnaître leur faute comme Axel.

"On peut dire que pendant cette répétition, on n’a pas été les plus assidus. En-tout-cas, on a connu des répétitions où on était plus concentrés. Lucie, c’est promis, la prochaine fois, on sera un peu plus sérieux" a-t-il tenu à dire en face caméra.

Les trois élèves qui ne chanteront pas la chanson d’Eton John pour le prime de ce samedi sont les suivants : Djebril, Candice et Victorien, puisqu’ils sont étéles nouveaux nominés pour cette semaine.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi