Côte d'Ivoire : arrestation d'Affi N'Guessan, porte-parole de l'opposition

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Le chef du FPI , Pascal Affi N'Guessan, a été arrêté.
Le chef du FPI , Pascal Affi N'Guessan, a été arrêté.

C'est un nouveau signe du durcissement du régime du président Ouattara contre l'opposition qui considère sa candidature comme anticonstitutionnelle et donc son élection comme illégale. « Affi N'Guessan a été arrêté dans la nuit. Il se rendait à Bongouanou » son fief, a affirmé Eddie Ane, cadre du Front populaire ivoirien (FPI) dont M. Affi N'Guessan, 67 ans, ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo, est le président. « M. Affi N'Guessan a été arrêté près de la frontière avec le Ghana. Il était en fuite », a confirmé une source gouvernementale, rappelant qu'il était recherché par les autorités pour son rôle dans la création du « Conseil national de Transition » (CNT). Akoupé se trouve sur la route entre Abidjan et Bongouanou, le fief de M. Affi N'Guessan, qui n'est pas très loin du Ghana.

Lire aussi Côte d'Ivoire : le bras de fer se durcit entre Ouattara et l'opposition

Des enquêtes pour « complot contre l'autorité de l'État »

« Nous avons appris la nouvelle de son arrestation. Nous avons fait le tour des commissariats et postes de police, il n'y est pas. Il est détenu dans un lieu tenu secret. C'est la déduction que nous faisons », a affirmé Me Félix Boble, un de ses avocats. Le procureur d'Abidjan Richard Adou a annoncé jeudi que M. Affi N'Guessan ainsi que l'ancien ministre Abdallah Mabri Toikeusse étaient « en fuite et activement recherchés ». MM. Affi N'Guessan et Toikeusse, ainsi que Maurice Kakou Guikahué, numéro deux du Parti démocratique de Côte d'Iv [...] Lire la suite