Côte d'Ivoire : un an après son retour, où en est Laurent Gbagbo ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Mis à part quelques déplacements en province dans lesquels il décoche quelques piques au pouvoir, Laurent Gbagbo garde le silence.
Mis à part quelques déplacements en province dans lesquels il décoche quelques piques au pouvoir, Laurent Gbagbo garde le silence.

Laurent Gbagbo garde le silence et cela interroge visiblement. Rentré en fanfare le 17 juin 2021 à Abidjan, après son acquittement par la justice internationale, l'ancien président ivoirien se positionne pour l'heure comme un opposant discret. Tout en gardant un œil sur la présidentielle de 2025 ?

Une fois la liesse populaire accompagnant son retour retombée, l'ex-chef de l'État (2000-2011), âgé aujourd'hui de 77 ans, a rapidement affiché sa volonté de jouer le jeu de la réconciliation. En juillet 2021, il s'est d'abord rendu à Daoukro (centre), chez Henri Konan Bédié, ex-président jadis rival et désormais son allié. Quelques semaines plus tard, il était reçu par le président Alassane Ouattara, une première depuis leur duel à la présidentielle de 2010 qui avait débouché sur une crise meurtrière. L'accolade chaleureuse entre les deux hommes laissait entrevoir « des lendemains heureux », comme l'espérait alors la presse. « L'esprit de revanche, pour un républicain, ça ne marche pas. Pour Laurent Gbagbo, la Côte d'Ivoire passe au-dessus de tout », affirme à l'AFP Justin Koné Katinan, un de ses fidèles lieutenants.

À LIRE AUSSI« L'Afrique a besoin de nouveaux leaders »

Laurent Gbgabo pris dans le jeu de la réconciliation

Après des années d'incarcération à La Haye, accusé puis acquitté par la Cour pénale internationale de crimes contre l'humanité, le « Woody » (garçon, un de ses surnoms) a toutefois voulu reprendre toute sa place dans le jeu politique ivoirien. En [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles