La Côte d'Ivoire à l'heure du bilan économique

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Alors que la croissance était projetée à 7 % en 2020, elle pourrait chuter à 2,7 % du fait de l'impact de la pandémie de Covid-19.
Alors que la croissance était projetée à 7 % en 2020, elle pourrait chuter à 2,7 % du fait de l'impact de la pandémie de Covid-19.

La comparaison est plus que flatteuse, d'autant plus qu'elle émane de l'agence américaine de notation Moody's. « La seule époque où ce pays (la Côte d'Ivoire, NDLR), leader de l'UEMOA, a connu une telle performance, c'était entre 1960 et 1978, quand il était surnommé "le miracle ivoirien" », peut-on lire dans une note d'analyse du pays de Moody's datant de 2019. Y aurait-il un deuxième miracle ivoirien ? La réponse est plus nuancée. Croissance économique record, mais politique sociale insuffisante et pauvreté persistante caractérisent en réalité le bilan économique et social de la décennie de pouvoir d'Alassane Ouattara. En effet, beaucoup d'Ivoiriens sont restés sur le bord de la route. Comme un adage bien connu le dit à Abidjan, « on ne mange pas les ponts et le goudron ». À quelques jours de l'élection présidentielle, voici le vrai bilan de l'ère Ouattara.

Lire aussi Côte d'Ivoire : ce défi permanent de la croissance inclusive

Croissance record

« La Côte d'Ivoire est une des économies les plus dynamiques d'Afrique subsaharienne », relève la Banque mondiale (BM) dans son dernier rapport. Avec une croissance moyenne de 7 à 8 % par an depuis 2011, selon le gouvernement, la Côte d'Ivoire a plus que doublé son PIB, de 25,4 milliards de dollars (21,5 milliards d'euros) en 2010 à 58,8 milliards (49,7 milliards d'euros) en 2019 (source BM) et elle est redevenue la locomotive économique de l'Afrique de l'Ouest francophone.

La croissance s'appuie sur les services, no [...] Lire la suite