Publicité

"C'était une torture" : pour Griselda, Sofia Vergara s'est imposée une transformation physique qui a laissé des traces

La bande-annonce de Griselda, déjà Top 1 sur Netflix. - Netflix / Sopa Images/SPUS/ABACA
La bande-annonce de Griselda, déjà Top 1 sur Netflix. - Netflix / Sopa Images/SPUS/ABACA

Actuellement disponible sur Netflix, la série Griselda n'est pas seulement à voir pour découvrir la folle vie de la véritable Griselda Blanco, marraine de la drogue en Colombie. C'est également l'occasion de suivre l'incroyable performance de Sofia Vergara. Une performance pour laquelle l'actrice a sacrifié sa santé afin d'être la plus crédible possible à l'écran.

Une semaine après sa sortie, le succès de Griselda ne se dément toujours pas. Dotée d'une note moyenne de 88% sur Rotten Tomatoes, la fiction est également classée n°1 dans le Top 10 des séries les plus regardées du moment sur Netflix. Un plébiscite mérité au regard de la qualité de ce biopic, qui doit grandement rassurer Sofia Vergara, son actrice principale.

Une transformation physique douloureuse pour Sofia Vergara

En plus d'avoir longtemps souffert du syndrome de l'impostrice, ne se sentant pas suffisamment légitime pour porter un tel personnage à l'écran, la comédienne a par ailleurs souffert physiquement en coulisses. En cause ? À l'instar d'Alan Ritchson pour Reacher, elle a dû s'imposer une transformation radicale pour obtenir une incarnation crédible.

Durant six mois, et ce de façon quotidienne, l'actrice a ainsi été contrainte de passer trois heures auprès des maquilleuses et des coiffeuses de la série, afin de mettre en place différentes prothèses faciales pour se rapprocher de la véritable Griselda Blanco. "Enlever tout ça après 16 ou 17 heures de travail, ça prend facilement une heure, a-t-elle soufflé auprès du LATimes. Et une fois ces prothèses enlevées, vous ne ressemblez plus à rien. Vos cheveux sont horribles, votre visage est rouge et irrité..."

Plus douloureux encore, Sofia Vergara - très éloignée physiquement de la trafiquante de drogues, a aussi dû...

Lire la suite


À lire aussi

Encore débutant, cet animateur a coûté très cher à TF1 : il révèle son salaire fou obtenu sur un coup de poker
"Je sais, vous êtes une star..." : Rachida Dati se moque de Léa Salamé et se fait surprendre sur France Inter
"Qu'est-ce que vous racontez ?!" : Apolline de Malherbe attaque Marion Maréchal sur son "refus de l'étranger", le ton explose sur BFMTV