Publicité

"C'était une série un peu plan-plan" : Manon Azem explique pourquoi elle a claqué la porte de "Section de recherches" sur TF1

Bande-annonce de
Bande-annonce de "Mercato" avec Manon Azem sur TF1 - Abaca

À l'affiche de la série "Mercato", également sur la Une, l'actrice a révélé dans une interview sur YouTube les raisons de son départ de la fiction en 2017.

Elle incarne à nouveau une flic sur TF1, mais dans un tout autre style. Dans un entretien accordé à Siham Bengoua sur YouTube lundi 1er avril 2024, Manon Azem est revenue en toute franchise sur les raisons de son départ de "Section de recherches" en 2017. L'actrice de 33 ans, aujourd'hui à l'affiche de "Mercato" aux côtés de Arnaud Ducret, avait incarné l'adjudant Sara Casanova dans la série policière de la Une de la saison 7 à la saison 11. À l'époque, son départ lui avait permis d'incarner son premier grand rôle au cinéma, dans la comédie "Gangsterdam" avec Kev Adams .

"C'était insupportable pour moi"

"Je venais de quitter 'Section de recherches' qui était une série un peu plan-plan. Je ne crache pas dessus, ça m'a tout appris. J'ai appris mon métier en tant que comédienne, j'ai appris la lumière, le placement, tout... Mais j'en avais fait trois ans et j'en avais marre de jouer le même rôle, de dire les mêmes choses. C'était insupportable pour moi", a-t-elle confié. "À un moment donné, t'es comédienne, tu as envie de faire d'autres choses. J'avais toujours les mêmes dialogues avec juste l'horaire de la mort et le nom du mort qui changent mais sinon c'est toujours pareil. Du coup, j'ai quitté cette série. Ça a été difficile parce que toute la production m'en a voulu, les comédiens... Tout le monde m'a dit : 'Tu fais une erreur.' Même ma mère m'a dit : 'Tu es en train de faire une erreur'. Mais je me rappelle que j'allais avoir 25 ans et je...

Lire la suite


À lire aussi

"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi agricole et s'adresse au gouvernement
"Invité par Arthur pour une émission anniversaire" : Jean-Pierre Foucault va fêter les 25 ans de "Qui veut gagner des millions ?" sur TF1
"Ceux qui le salissent devraient avoir honte" : Après Nagui, Arthur défend à son tour Manu Lévy, accusé de "harcèlement moral" par d'anciens collaborateurs de NRJ