"C'était un père normal" : les souvenirs d'enfance du fils de Michel Fourniret

·2 min de lecture

Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste pour protester contre la diffusion de La Traquet, le fils de Michel Fourniret s'est confié sur ses souvenirs d'enfance auprès du tueur en série.

Sélim n'a plus aucun contact avec son père, Michel Fourniret. Depuis des années, le fils de l'Ogre des Ardennes a coupé les ponts avec le tueur en série, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible. Depuis quelques mois, il se bat pour empêcher la diffusion de La Traque, un téléfilm sur son père qui sera diffusé sur TF1. En vain, puisque la chaîne a fait valoir "la liberté d'expression" pour la maintenir. Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste ce vendredi 26 février, Sélim a une nouvelle fois expliqué la raison pour laquelle il ne voulait pas voir cette production, par respect pour les nombreuses victimes de Michel Fourniret. "Ce n'est pas un film qui respecte les victimes, a-t-il commencé. On ne peut pas faire un film sur quelqu'un comme ça. (...) On ne peut pas glorifier quelqu'un comme ça."

Sur C8, il a ensuite raconté ses souvenirs d'enfance auprès de Michel Fourniret, "un père normal". A l'époque, le jeune homme ne savait rien de ce que ses parents faisaient. "J'ai appris récemment qu'ils en parlaient à table, quand je faisais des sorties avec eux, a-t-il raconté dans Touche pas à mon poste. J'ai dû occulter tout ça. Après, c'était quelqu'un de normal. Pour moi, c'était quelqu'un de normal. Il n'était pas proche, il n'était pas paternel mais quand je rentrais, c'était : 'papa, maman'. Ils travaillent beaucoup à la maison. (...) Il poussait une gueulante quand j'avais une mauvaise note." Il a continué, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

Tombé par dessus bord, un homme survit 14 heures dans l'océan Pacifique
Disparition de Delphine Jubillar : son mari “essaye de reprendre une vie normale”
Une infirmière tire sur sa collègue avec le stylo-pistolet d'un patient
Delphine Jubillar, Aurélie Vaquier, Florence Poitier : ces trois disparitions inquiétantes rapprochées en Occitanie
Tuerie de Chevaline : cette piste surprise qui relance l'enquête