Publicité

"C'était son otage": J.K Rowling confie que son ex-mari a failli détruire le premier manuscrit d'Harry Potter

"C'était son otage": J.K Rowling confie que son ex-mari a failli détruire le premier manuscrit d'Harry Potter
J.K. Rowling - AFP
J.K. Rowling - AFP

Harry Potter aurait pu ne jamais voir le jour. Dans le premier épisode de son podcast The Witch Trials of J.K. Rowling, disponible depuis ce mardi, la romancière britannique J.K Rowling se confie sur sa relation abusive et violente avec son ex-mari, le journaliste portugais Jorge Arantes.

À l'époque en pleine écriture du premier tome de sa saga à succès Harry Potter à l'école des sorciers, l'auteure dévoile que son ancien compagnon la menaçait de détruire le manuscrit originel de son récit, si elle se décidait à le quitter.

"Il savait ce que ce manuscrit représentait pour moi. Si je n'étais pas arrivée à le sauver, il l'aurait brûlé ou volé", assure la romancière.

"Il fouillait dans mon sac à main"

Vivant dans un "horrible état de tension", J.K Rowling a tenté de rompre avec Jorge Arantes à deux reprises alors qu'elle était en enceinte de leur fille, Jessica Arantes. Pour se venger, le journaliste a pris en otage le texte de Harry Potter à l'école des sorciers.

"Il fouillait mon sac à main chaque fois que je rentrais à la maison. [...] À un moment donné, il a pris le manuscrit et l'a caché, c'était son otage", confie-t-elle.

J.K Rowling raconte que, tous les jours, elle était alors obligée d'emporter en cachette quelques pages de son manuscrit afin de les photocopier au cas où Jorge Arantes tenterait de s'en prendre à son texte.

"Je prenais juste quelques pages, pour qu'il ne se rende pas compte qu'il manquait quelque chose, et je les photocopiais", détaille-t-elle.

Et de conclure: "petit à petit, dans un placard de mon lieu de travail, le manuscrit photocopié s'est développé."

Article original publié sur BFMTV.com