Publicité

"C'était important de respecter ses volontés": Alain Delon "s'éteindra à Douchy" selon Anthony

Le fils aîné de l'icône du cinéma français a déclaré que son père pourrait "s'éteindre" dans la commune du Loiret où il réside depuis plusieurs années, conformément à ses dernières volontés.

"C'était important de respecter ses volontés." Alain Delon "s'éteindra à Douchy", la commune du Loiret où il réside depuis plusieurs années, a déclaré Anthony Delon mercredi 28 mars sur le plateau de C à Vous.

"Mon père est à Douchy. Il est là. Il s'éteindra à Douchy. C'était important de respecter ses volontés. C'est un peu le devoir d'un fils. Le devoir d'un fils, c'est l'honneur, c'est la parole donnée", a insisté le fils aîné de l'icône du cinéma français.

"Il ne veut plus bouger"

Le clan Delon s'est déchiré ces derniers mois sur cette décision. Alors qu'Anouchka Delon souhaitait rapatrier à Genève son père, Anthony Delon et Alain-Fabien Delon préféraient respecter les volontés du vieil acteur:

"Finir ses jours à Douchy est sa dernière volonté et elle sera respectée", avait déclaré Anthony Delon dans Paris Match. "Il ne veut plus bouger ; d’ailleurs, selon le médecin, il n’est pas transportable. L’emmener en Suisse serait extrêmement dangereux."

Anthony Delon a dit dans C à vous s'être battu pour que son père puisse rester à Douchy: "Il y a un combat qui a été mené, un combat d'éthique et de valeurs morales. (Ce n'était) pas un combat pour le pognon comme beaucoup de journalistes l'ont dit."

Un feuilleton médiatique

Le clan d'Alain Delon s'oppose depuis début janvier. L'acteur a porté plainte contre son fils Anthony après une interview choc de ce dernier qui dénonce l'état de santé déclinant de la star de 88 ans et accuse sa demi-sœur Anouchka de le manipuler.

Dans les semaines qui ont suivi, les trois enfants Delon se sont attaqués par l'intermédiaire des réseaux sociaux, de la presse et de leurs avocats, chacun se renvoyant la responsabilité.

Article original publié sur BFMTV.com