Publicité

“C'était comme un attentat” : Yannick Alleno revient sur le décès brutal de son fils Antoine

Le 8 mai 2022, le chef étoilé vivait le pire jour de sa vie. Son jeune fils, Antoine, 24 ans, passionné de cuisine comme lui, est percuté sur son scooter par une voiture volée conduite par un chauffard ivre connu des services de police. Le jeune homme décède sur le coup, laissant ses parents et son frère, Thomas, endeuillés.

Depuis, le chef mène une lutte sans relâche pour venir en aide aux familles des victimes d’accidents de la route. Le samedi 14 mai 2022, il annonce sur son compte Instagram la création de l'association “Antoine Alléno” qui a pour but de “soutenir les victimes des multirécidivistes”.

Un après, dans les colonnes du Parisien, il explique pourquoi ce combat lui tient autant à coeur : “Avec sa maman et son frère Thomas, nous avons pris la décision le jour de l'enterrement. Ensuite, il a fallu passer de l'intention à l'action, organiser la structure, trouver une déléguée générale, et surtout une assistante sociale pour accompagner les victimes”.

Traumatisé par la perte de son enfant, Yannick Alleno revient sur les circonstances de l’accident : “Mon fils a été tué en bas de chez moi. Lorsque je suis sorti, j'ai découvert une scène de chaos. Il y avait une mare de sang sur le bitume. Mon enfant était mort. C'était comme un attentat. Quant à celui qui l'a tué, comment pouvait-il ignorer qu'il allait donner la mort ?”

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi