Cérémonies religieuses à 30 personnes: l'épiscopat annonce avoir déposé un recours au Conseil d'Etat

C.Bo.
·1 min de lecture
Photo d'illustration - THOMAS COEX / AFP
Photo d'illustration - THOMAS COEX / AFP

La Conférence des évêques de France (CEF) a annoncé avoir déposé un recours devant le Conseil d'Etat vendredi pour contester la jauge limitée à 30 personnes pour les cérémonies religieuses décidée par le gouvernement.

Elle a par ailleurs indiqué "avoir rendez-vous dimanche" à 18h00 "avec le Premier ministre", espérant "un vrai moment de concertation".

Le recours en référé-liberté a été "déposé ce (vendredi) matin", a indiqué un porte-parole de la CEF, Vincent Neymon, "préventivement, avant même la publication du décret" détaillant les mesures décidées pour les cultes.

Une mesure "irréaliste" et "inapplicable"

L'épiscopat qualifie de "grave erreur" la confirmation jeudi par Jean Castex que la jauge maximale pour la reprise des cérémonies religieuses avec public ce week-end restait à 30 personnes. Cette mesure, qualifiée d'"irréaliste" et "inapplicable", avait été annoncée par le président Emmanuel Macron mardi soir, mais une nouvelle proposition devait leur être faite jeudi.

La CEF plaide pour une jauge fixée en fonction de la taille de l'édifice, avec un espace de 4m2 autour de chaque fidèle et un taux de remplissage d'un tiers de l'église.

"Dans l'attente de l'aboutissement de ces deux démarches, les règles fixées par le Premier ministre sont en vigueur même si nous sommes tous conscients des grandes difficultés dans lesquelles ces décisions gouvernementales placent les fidèles", affirme l'épiscopat.

Article original publié sur BFMTV.com