Publicité

Une célèbre mangaka retrouvée morte au Japon, quelques jours après avoir critiqué l'adaptation en live-action de son oeuvre

Bande-annonce de Sexy Tanaka-san. La célèbre mangaka Hinako Ashihara retrouvée morte, quelques jours après avoir critiqué la production de la série live-action Sexy Tanaka-san -
Bande-annonce de Sexy Tanaka-san. La célèbre mangaka Hinako Ashihara retrouvée morte, quelques jours après avoir critiqué la production de la série live-action Sexy Tanaka-san -

C'est un véritable drame qui frappe aujourd'hui le monde du manga. On vient de l'apprendre, l'emblématique mangaka Hinako Ashihara (dont les oeuvres sont publiées en France par Kana) vient de trouver la mort au Japon. Une tragédie qui intervient quelques jours après son coup de gueule à l'encontre de la série live-action Sexy Tanaka-san adaptée de son manga éponyme.

Hinako Ashihara est décédée

Après la disparition soudaine de Kentarō Miura (Berserk) et la mort tragique de Kazuki Takahashi (Yu-Gi-Oh !), le monde du manga est à nouveau endeuillé. Grande gagnante du prix Shōgakukan en 2005 et 2013 pour ses titres Le Sablier (2003-2006) et Piece (2008-2014) - édités en France chez Kana, Hinako Ashihara est malheureusement décédée ce week-end à l'âge de 50 ans.

Portée disparue ce dimanche 28 janvier 2024, la mangaka a finalement été retrouvée sans vie en ce début de semaine du côté de Tochigi (Japon). Selon les premières informations révélées par NTV News, la thèse du suicide serait actuellement privilégiée par la police et un mot de l'artiste aurait été retrouvé près de son corps.

Un véritable drame qui bouleverse aujourd'hui toute l'industrie du manga et qui intervient quelques jours après un cri du coeur d'Hinako Ashihara sur son blog. En cause ? Elle y déplorait la production chaotique de l'adaptation en live-action de son actuel manga Sexy Tanaka-san (une oeuvre qui restera désormais inachevée) par NTV, diffusée entre le 22 octobre et le 24 décembre 2023 en Asie.

>> La santé mentale et physique des mangakas plus en danger que jamais, l'avenir s'annonce sombre pour cette industrie <<

Une mangaka épuisée mentalement

Dans un long message publié sur son site le 26 janvier dernier, elle déplorait...

Lire la suite


À lire aussi

Jugée pour consommation de cocaïne, cette star des séries se défend... en accusant son personnage (et les fans)
Cette série de science-fiction s'est achevée il y a 5 ans, mais elle est tellement bonne qu'elle cartonne toujours sur Amazon Prime Video
"N'en faites pas des misérables" : Nicolas Dupont-Aignan victimise les agriculteurs, une chroniqueuse de BFMTV explose