Cédric Jubillar : cette petite phrase accablante d'un de ses collègues

·1 min de lecture

C'était le 16 décembre 2020. Delphine Jubillar disparaissait, sans laisser de traces, à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Vendredi 18 juin 2021, soit plus de six mois après les faits, son mari Cédric Jubillar a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint. Un rebondissement qui semble ne pas avoir surpris l'un de ses collègues de travail, interrogé par BFMTV. Au travail, Cédric Jubillar est perçu comme quelqu'un "qui a de la repartie, du caractère."C'est un provocateur, s'il est coupable, il saurait jouer la comédie" assure-t-il. À la question de savoir s'il est responsable de la disparition de Delphine Jubillar, le collègue de Cédric répond : "Je pense qu'il en serait capable, oui. Je sais qu'il peut être assez agressif pour faire ça à sa femme".

Des incohérences dans ses propos

Et si Cédric Jubillar a été mis en examen c'est que le procureur a relevé plusieurs incohérences dans les propos du mari."Il a évolué au cours de sa garde à vue sur plusieurs points", a reconnu le magistrat, pointant du doigt les "mensonges" de l'intéressé. Le procureur rappelle d'abord que la thèse du départ volontaire est plus que jamais mise à mal puisque Delphine Jubillar s'est volatilisée sans aucun effet personnel tel que ses lunettes, dont elle aurait eu besoin, ou encore les clefs de son véhicule.

Par ailleurs, le soir des faits, après avoir sollicité les gendarmes, Cédric Jubillar a affirmé avoir parcouru la commune de Cagnac-les-Mines à pied pour (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Le mari de la disparue cachait un très lourd secret
Affaire Troadec : le "trésor" à l'origine de la tuerie de toute la famille a-t-il vraiment existé ?
Pour ces trois enfants, la Fête des pères rimera à jamais avec tragédie
Une maison de l'horreur tristement célèbre s'arrache à prix d'or
Affaire Troadec : le quadruple meurtre insoutenable d'une famille devant la cour d'assises

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles