Publicité

"Le business de compléments alimentaires peut être très dangereux", alerte le Dr. Christian Recchia

En été comme en hiver, les publicités sur les compléments alimentaires sont partout, de quoi susciter l’envie chez des milliers de personnes. Pour Yahoo, le docteur Christian Recchia a alerté sur ce business florissant qu’il juge dangereux pour la santé.

Tout au long de l’année, la télévision et les journaux nous abreuvent de publicités sur les compléments alimentaires, des produits à visée amincissante, anti-stress, ou encore revitalisante destinés à compléter la nutrition du corps. Mais attention à ne pas tomber dans un engrenage toxique. “Cela peut être très dangereux”, a rappelé pour Yahoo le docteur Christian Recchia.

Pour lui, la prise de compléments alimentaires doit s’effectuer uniquement “dans des cas très spécifiques”. Concrètement, si “vous êtes sportif, jeune et dynamique, que vous mangez équilibré et que vous êtes en forme, il n'y a pas de nécessité majeure à en prendre, à moins que l'on vous décrive des soucis sur le fer, de vitamine D ou des soucis sur certains acides gras”.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Attention, une carence en vitamine D peut provoquer des cancers"

En revanche, si vous êtes très fatigué, que vous sortez d’un très important traumatisme orthopédique avec une ou plusieurs fractures, que vous subissez un délabrement musculaire et que vous avez passé plusieurs semaines à l’hôpital avec une nourriture précaire, la consommation de compléments alimentaires est alors justifiée. Concrètement, il s’agit d’une “sorte de réanimation nutritionnelle”. “Il faut restructurer le stock de protéines, restructurer le bon stock d'acides gras essentiels, restructurer les vitamines au bon dosage”.

“Cela peut être très toxique”

Toutefois, si vous en avez réellement l’utilité, attention à ne pas les prendre n’importe comment d’où l’importance de se rendre chez son médecin généraliste. Souvent perçus comme anodins, ces produits peuvent, dans certains cas, exposer le consommateur à des risques sanitaires. “Lorsque vous êtes en surdosage de vitamines, cela peut être très toxique”, a-t-il prévenu.

À LIRE AUSSI >> 17 médicaments et compléments alimentaires à ne surtout pas prendre ensemble

Tout comme lui, l’Anses a rappelé sur son site Internet que de manière générale, en l’absence de pathologie, la couverture des besoins nutritionnels est possible par une alimentation variée et équilibrée dans le cadre d’une vie quotidienne physiquement active. La consommation de compléments alimentaires n’est alors pas nécessaire.