Burn-out des élèves : ces risques à prendre en compte

Or, dans le milieu professionnel, il a été montré que le stress chronique pouvait engendrer un syndrome de burn-out. Celui-ci se caractérise par l'association entre un épuisement émotionnel et physique, une attitude cynique envers son activité et un sentiment d'inadéquation (impression de ne pas être à la hauteur). Cette notion, déjà appliquée aux étudiants depuis le début des années 2000, est aujourd'hui transposée chez les élèves du secondaire, notamment par des chercheurs en psychologie de l'éducation et de la santé, et les travaux dans ce domaine se multiplient depuis les années 2010.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles