Le burger devient le plat le plus livré à domicile, devant la pizza

·2 min de lecture

Pour la première fois le hamburger passe devant la pizza, qui était le plat le plus livré à la maison depuis plusieurs années.

ALIMENTATION - Les préférences culinaires des Français sont-elles en train de changer? Selon l’étude menée par le l’observatoire Datalicious de Just Eat -une application et site de livraison de repas- le burger est le plat le plus livré à domicile en 2021, détrônant la pizza, rapportent Les Echoset BFMTV ce mardi 7 décembre.

La spécialité italienne tenait le haut du classement depuis plusieurs années, mais elle se retrouve en 2021 à la 3e position, derrière le burger la nourriture japonaise. Comment l’expliquer? “Le burger classique a le vent en poupe. Mais il bénéficie aussi de la multiplicité de ses déclinaisons, qu’il soit végétarien ou à base de bao (pain farci à la viande, NDLR) au lieu des traditionnels buns (petits pains ronds)”, analyse dans Les Echos Méleyne Rabot, directrice générale de Just Eat France.

À cela s’ajoute la crise sanitaire. Celle-ci a forcé tous les types de restaurants à proposer des plats à emporter et a accéléré l’émergence des dark kitchens, ces cuisines qui n’offrent que de la nourriture en livraison sans service en salle. Ainsi, alors que la pizza était l’une des seules spécialités culinaires à être livrées, les clients ont vu les choix se multiplier. 

Les pics de commandes passent du dimanche au vendredi

Datalicious livre d’autres observations. Si le hamburger est le plat le plus livré en France, la plateforme pointe des différences selon les régions, rapporte BFMTV. En Ile-de-France, le butter chicken (spécialité indienne) arrive en tête du classement tandis qu’en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le tacos domine. Enfin en Rhône-Alpes, le hamburger façon steak house est plébiscité.

Autres changement des habitudes de consommations pointées dans l’étude: le jour de livraison. Les pics de commandes semblent passer du dimanche au vendredi. “La restauration livrée est devenue une façon de décompresser après les tumultes de la semaine”, explique Just Eat.

Enfin, l’étude de Datalicious montre aussi que le profil des consommateurs évolue. Avec le Covid, de nouvelles tranches d’âge découvrent ce mode de consommation. Résultat, la moitié des clients de la plateforme Just Eat a entre 18 et 35 ans, 41% ont entre 35 et 55 ans.

À voir également sur Le HuffPost: “Uber Eats ne protège personne”: un livreur sans papier raconte sa vie pendant le confinement

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - À Gaza comme ailleurs, on peut désormais se faire livrer son café à vélo

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles