Publicité

Bundesliga: Dortmund s’offre le Klassiker, l'espoir de titre s’éloigne pour le Bayern dans une saison galère

Le Klassiker est pour Dortmund. Sous pression après la victoire renversante du Bayer Leverkusen plus tôt dans l’après-midi, les Bavarois ont chuté à domicile lors du Klassiker face à un BVB opportuniste et clinique dans les moments clés. Portés par un énorme Mats Hummels, les joueurs du Borussia restent dans le top 4 tandis que les Munichois disent sans doute adieu à leurs rêves de titre.

Le Bayern craque et croque

Dans l’obligation de s’imposer pour continuer à croire au titre, les joueurs de Thomas Tuchel voulaient poursuivre leur série de cinq matchs sans défaite entamée avant la trêve internationale. Pourtant, les Bavarois ont complètement manqué leur entame de match. Le BVB a profité d’un ballon perdu au milieu de terrain pour ouvrir le score sur une frappe croisée de Karim Adeyemi effleurée par Sven Ulreich (0-1, 10e).

En place défensivement dans le premier quart d’heure, le Borussia Dortmund a ensuite subi le réveil du Bayern et de Harry Kane. L’attaquant anglais n’a pas cadré sa tête, avant de voir sa frappe contrée par Schlotterbeck. Le clean sheet du BVB a tenu jusqu’à la pause grâce à un retour salvateur de Mats Hummels sur sa ligne devant Eric Dier.

Coman de retour

La domination de Dortmund a repris de plus belle au retour des vestiaires et les hommes d’Edin Terzic sont passés proche du 2-0, mais Ulreich a sorti le grand jeu devant Nmecha. Mais comme en première période, le Bayern s’est rebiffé pour chercher l’égalisation. De retour de blessure, Kingsley Coman a disputé la dernière demi-heure et a fait trembler Meyer dans ses buts. Quand le gardien du BVB n’a pas été à la parade, Hummels a tenu la baraque du haut de ses 35 ans pour son 29e Klassiker, alors que Julian Ryerson a planté le deuxième dans les dix dernières minutes pour donner de l’air à Dortmund (0-2, 83e).

De quoi entraîner de la frustration pour les supporters munichois, dont certains ont quitté l’Allianz Arena avant même le coup de sifflet final et le but refusé à Kane pour hors jeu. Cette défaite lors du Klassiker a beaucoup de conséquences pour les Bavarois, qui pointent désormais à 13 points de Leverkusen à sept journée de la fin. Un avantage rédhibitoire dans la quête du titre?

Article original publié sur RMC Sport