Publicité

Bugatti W16 Mistral : quand l'étude aéro devient art... pour un prix délirant !

Le développement de la nouvelle W16 Mistral a largement bénéficié de l'expertise de Bugatti en aérodynamique, à la fois par le biais de la simulation numérique que des essais en conditions réelles.

Au terme d’une analyse reposant sur un logiciel de CFD reproduisant à l'oeil nu la dynamique des fluides, le roadster est passé par la phase critique de la soufflerie pour peaufiner la carrosserie pour une utilisation de la voiture à haute vitesse.

Pour Bugatti, la vitesse maximale qu’un roadster peut atteindre – plus de 420 km/h pour la Mistral – ne doit pas compromettre le confort et le luxe offerts par l’habitacle intérieur.

Un spoiler en pièce maîtresse

Ce défi a été relevé grâce à un design inspiré de l’aéronautique dont le spoiler est l'une des pièces maîtresse. Situé sur la ligne supérieure du pare-brise, le déflecteur éloigne le flux d’air du conducteur et du passager tout en veillant à ce qu’il atteigne l’aileron arrière et renforce ainsi la force d’appui globale.

La calandre en fer à cheval, plus large, alimente...Lire la suite sur Sport Auto