Publicité

Buddha Blue : quelle est cette drogue qui attire les adolescents ?

Plus d’un lycéen sur deux a déjà essayé la cigarette électronique, selon une étude française menée entre 2018 et 2020. Créant de la dépendance comme c’est le cas avec le tabac classique, l’e-cigarette pose désormais un autre problème. Depuis quelques années, les consommateurs, notamment les plus jeunes, l’utilisent pour inhaler une nouvelle drogue de synthèse : le Buddha Blue.

Également appelé « PTC » pour « pète ton crâne », ce cannabinoïde de synthèse est apparu sur le marché français il y a une dizaine d’années, rapporte actu.fr. La substance peut être consommée sous des diverses formes, mais les jeunes usagers préfèrent l’inhaler via la cigarette électronique.

Si elle ne contient pas de THC comme le cannabis, elle est appréciée pour ses effets similaires : relaxant et créant des hallucinations. L'usager est dans un état “zombie-like”, comme l’appelle Laurent Karila, professeur d’addictologie, psychiatre à l’hôpital Paul Brousse interviewé par 20 minutes. “Les effets sont assez similaires à ceux du cannabis au début” et se terminent avec “une impression que ce qui nous entoure n’est pas réel, que notre corps sort de notre corps”.

Côté santé, elle est décriée par les professionnels de santé pour ses effets nocifs aussi bien pour le corps que le mental. Le PTC peut entraîner des difficultés à parler, de la tachycardie, une perte de connaissance, des difficultés respiratoires, une paralysie, alertait déjà en 2021 le Préfet du Tarn.

“Pour les personnes ayant une prédisposition (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bon cholestérol : quels sont les aliments à privilégier pour l'augmenter ?
Le classement des pires aliments qui font gonfler le ventre
Miction : à quelle fréquence devez-vous vider votre vessie sur une période de 24 heures ?
Les personnes au sommeil perturbé croient plus aux fantômes que les autres
Quels sont les premiers symptômes de l'appendicite ?