Bruno Martini, président de la Ligue nationale de handball, condamné à un an de prison avec sursis

Bruno Martini, L’ex gardien de l’équipe de France de handball, ici en septembre 2012, est poursuivi pour « corruption de mineurs » et « enregistrement d’images pédopornographiques ».
FRANCK FIFE / AFP Bruno Martini, L’ex gardien de l’équipe de France de handball, ici en septembre 2012, est poursuivi pour « corruption de mineurs » et « enregistrement d’images pédopornographiques ».

JUSTICE - Un juge du tribunal judiciaire de Paris a validé mercredi la condamnation de Bruno Martini, l’ancien gardien de but de l’équipe de France de handball, à une peine d’un an de prison avec sursis pour des faits de corruption de mineur qu’il a reconnus, a indiqué son avocat, Me Elie Dottelonde.

Lors d’une audience de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, l’actuel président de la Ligue national de handball (LNH) a également reconnu des faits d’enregistrement d’images pédopornographiques, selon l’avocat.

Plus d’informations à venir...

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi