Qu’est-ce que le "brouillard cérébral", ce symptôme à long terme du Covid-19 ?

Maxime Poul
·2 min de lecture
Le brouillard cérébral est un signal d’alarme du cerveau provoquant notamment des troubles de la mémoire.
Le brouillard cérébral est un signal d’alarme du cerveau provoquant notamment des troubles de la mémoire.

Les CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies ) a mis à jour il y a moins d’une semaine sa liste des effets à long terme du Covid-19, en ajoutant le “brouillard cérébral”. Mais de quoi s’agit-il ?

Si le Covid-19 est une maladie respiratoire, de nombreux symptômes affectent différents organes de notre corps pendant et après la maladie. La semaine dernière, les CDC ont mis à jour leur liste des effets à long terme du SARS-CoV-2 et on y trouve le “brain fog” (brouillard cérébral en Français), qui affecte notre cerveau.

En plus de la perte du goût et de l’odorat, des maux de tête, de la fièvre, des douleurs musculaires et bien d’autres symptômes, il faut ajouter le brouillard cérébral. Un syndrome qui comporte plusieurs symptômes comme des pertes de mémoires, des difficultés de concentration, de la fatigue ou encore un manque de motivation.

“Un signal d’alarme du cerveau”

Comme le souligne le site Brain effect, le brouillard cérébral n’est pas d’un terme médicalement défini mais il s’agit d’un “signal d’alarme du cerveau, indiquant que son équilibre a été malmené et doit être retrouvé le plus rapidement possible”.

Dans une enquête canadienne qui paraîtra prochainement réalisée auprès de 3930 membres du Survivor Corps (association qui rassemble d’anciens patients Covid) plus de la moitié ont signalé des difficultés de concentration ou à se remémorer des souvenirs. Un étude française publiée en août faisait également état de ces troubles cérébraux. Sur 120 patients hospitalisés, 34% ont signalé au moins une perte de mémoire et 27% montraient encore des problèmes de concentration des mois plus tard.

VIDÉO - Coronavirus : une famille entière touchée par la maladie

10 ans de vieillissement cérébral

Selon une étude menée par Adam Hampshire, médecin à l’Imperial College de Londres, ce déclin cognitif équivaudrait à 10 ans de vieillissement cérébral et pourrait même faire baisser le QI de 8,5 points. L’enquête s’est appuyée sur les réponses à un questionnaire de près de 85 000 personnes qui se sont rétablies d’un cas de Covid-19 confirmé ou suspecté.

Si la durée mais également la raison de ces troubles cognitifs sont encore inconnues, Giancarlo Cerveri, directeur du département de santé mentale de l’hôpital de Lodi (Italie), explique au Corriere della sera d’où cela peut venir : “Parfois, les infections virales qui durent longtemps entraînent une diminution des performances du système nerveux central. Cela explique la perte d’attention qui génère, comme premier effet, une diminution conséquente de la capacité à mémoriser plusieurs événements de la vie quotidienne”.

Ce contenu peut également vous intéresser :