Un Britannique a reçu une greffe d’un cœur de vache

·2 min de lecture
Valentyn Semenov / EyeEm via Getty Images

Le patient de 74 ans s’est fait greffer une valve cardiaque de vache lors d’une opération où il est resté éveillé.

C’est une opération pour le moins insolite. La transplantation d’un cœur de porc à un homme était déjà une petite révolution dans le monde médical. Cette fois, il s’agit d’un cœur de vache. John Smallwood, un ambulancier britannique à la retraite gravement malade, a reçu une double greffe de valve provenant d’un cœur de vache pour survivre, raconte le Daily Mirror.

"Je me sens incroyablement chanceux"

L’homme avait déjà subi une opération à cœur ouvert pour réparer une valve mitrale qui fuyait il y a neuf ans. Une opération qu’il n’était pas possible de renouveler. "La première fois que j'ai vu John, il soufflait en marchant vers la salle d'examen. Il avait perdu espoir et accepté son sort", explique Nishant Gangil, un des chirurgiens qui s’est occupé de l’opérer. Avant d’ajouter : "Je lui ai dit que même si la chirurgie traditionnelle n'était pas une option, il y avait un nouveau traitement pour lui et nous pouvions implanter les valves à travers l'aine".

Trop faible pour subir l’opération sous anesthésie générale, le Britannique a reçu une anesthésie locale et est resté éveillé pendant deux heures avec une grosse contrainte : rester immobile. "Nous n’avons cessé de dire à John ce qu’il se passait, sinon il aurait pu devenir anxieux pendant une opération aussi longue", ajoute le médecin.

Pari gagnant puisque l’homme est désormais en bonne santé et a pu rentrer chez lui. "Je me sens incroyablement chanceux d’avoir subi cette opération, estime-t-il. J'espère que cela ouvrira la porte à d'autres comme moi qui sont jugés trop à risques pour une chirurgie à cœur ouvert ou une anesthésie générale."

VIDÉO - Première médicale mondiale : un cœur de cochon greffé sur un patient américain de 57 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles