Publicité

Une Britannique de 63 ans s’arrache 12 dents avec une tenaille, faute d’accès aux soins

Une tenaille pour seule solution à ses maux de dents. Au Royaume-Uni, une femme de 63 ans s’est arrachée elle-même douze de ses dents à l’aide d’une pince en métal. En cause : Caroline Pursey a assuré ne pas pouvoir se permettre de régler les honoraires d’un dentiste privé, dont les prix ont explosé outre-Manche.

Crise du système de santé

Face à des douleurs dentaires à répétition, elle n’arrivait pas non plus à obtenir un rendez-vous chez un dentiste du NHS, le service de santé public, dans un délai décent. « On m’a dit que je ne pouvais pas être acceptée ou qu’il y avait une liste d’attente de trois ans », a-t-elle déploré dans la presse. Conséquence affligeante : elle a décidé d’arracher elle-même 12 de ses dents selon le récit d’ITV News.

À lire aussi Bourde à la morgue : au Pays de Galles, une famille endeuillée assiste à la crémation d’un inconnu

Le cas de Caroline est tristement symptomatique d’une crise qui touche l’ensemble des Britanniques. Depuis plusieurs mois, les usagers du NHS doivent prendre leur mal en patience pour rencontrer un professionnel de santé rapidement, confrontés à une pénurie de soignants en fuite vers le privé.

Un quotidien infernal

Mais avec douze dents manquantes, le quotidien de Caroline est tout aussi infernal. « J’en ai marre de manger de la soupe. Je veux manger du steak, je devrais pouvoir en manger. Je mérite de sourire. », se désole-t-elle. Au chômage, elle a également confié avoir été refusée suite à des entretiens réal...


Lire la suite sur ParisMatch