Publicité

Brigitte Macron : ces “meufs” qu’elle protège coûte que coûte à l’Elysée

Dans une longue enquête parue ce 19 mars, Le Monde fait le point sur l’entourage du couple présidentiel à L’Elysée, à commencer par le conseiller mémoire, Bruno Roger-Petit. Cet ancien journaliste politique et sportif de 61 ans serait considéré par tous, y compris ses détracteurs, comme le nouvel homme fort de l’Elysée, indique Le Monde. “Bruno est indispensable à mon mari, c’est ainsi”, indique Brigitte Macron, qui assurerait une certaine protection au conseiller.   Comme le rappelle Le Monde, elle avait déjà volé au secours de Bruno Roger-Petit, dit BRP, en 2020, alors que ce dernier se faisait épingler par le secrétaire général Alexis Kohler après avoir invité Marion Maréchal dans un restaurant parisien. “Le totem immunité apporté par Brigitte est plus efficace encore que celui de son mari”, lâche un conseiller du palais.   Le Monde révèle que la première dame est prête à défendre ses “MEUF” coûte que coûte. Et il ne s’agit pas là de l’expression familière désignant les femmes, mais d’un acronyme signifiant “mecs extrêmement utiles aux femmes”. Parmi ses chouchous, Brigitte Macron compterait également Jonathan Guémas, chargé de la communication d’Emmanuel Macron, ou encore son responsable du protocole, José Pietroboni, au bras duquel elle apparaît dans les cérémonies officielles.

Brigitte Macron s’invite dans une interview de sa fille Tiphaine Auzière

  Tiphaine (...)

Lire la suite sur Closer

“Que voulez-vous de plus ?” : celui qui a filmé Kate Middleton convalescente témoigne sans mâcher ses mots
Il découvre des pièces dans son enfance, des décennies plus tard elles s'avèrent être un incroyable trésor
Les Kardashian en deuil : un membre du clan est mort à l’âge de 65 ans
"J’ai une nouvelle" : Lou Pernaut a trouvé son premier job, et voici ce que c’est
Affaire d’Outreau : "Là ou pas ?", cet avocat qui a semé la terreur parmi les enfants lors du procès