Publicité

Quand Brigitte Macron devient « Mamie Bibi » pour ses petits-enfants

Le temps passé par les enfants sur les tablettes, les téléphones ou la télévision est un sujet qui préoccupe de nombreuses familles. Et celle de Brigitte Macron n’y échappe pas. « Il ne faut pas non plus développer une psychose face aux écrans, a tempéré sur RTL la Première dame qui a le sujet à cœur. « Il faut aider les parents. C’est difficile d’être parents. C’est beaucoup plus facile d’être prof que d’être parent ou grand-parents. On est plus objectif ».

Brigitte Macron en sait quelque chose. Elle est grand-mère de sept petits-enfants. Quand elle les interroge sur le sujet de leur consommation d’écran, ils lui répondent « très gentiment » : « Mamie Bibi, je gère ». « Une fois qu’ils m’ont dit "je gère", c’est qu’ils savent », estime celle qui refuse de leur dire « ne faites pas ci, ne faites pas ça ».

À lire aussi Enfants et écrans : les vrais dangers

La Première dame se souvient de l’adolescente qu’elle a été et souligne la charge supplémentaire qui pèse sur les enfants et adolescents d’aujourd’hui. « On avait des problèmes d’adolescents comme toujours, mais regardez les images qu’ils reçoivent, regardez les fakes news qu’ils ont à traiter, regardez leur quotidien. »

«Rien ne remplacera l’objet livre»

La Première dame, qui a enseigné le français et le théâtre, regrette aussi que beaucoup de livres soient remplacés par des écrans. « Rien ne remplacera l’objet livre. (…) On apprend beaucoup mieux avec un livre. On apprend aussi très bien avec un crayo...


Lire la suite sur ParisMatch