Publicité

Brigitte Macron aimerait voir Junya Ito en équipe de France, sauf qu’il est japonais

Junya Ito, joueur du Stade de Reims ici photographié durant la Coupe du monde au Qatar, a visiblement tapé dans l’œil de Brigitte Macron, qui a suggéré à Didier Deschamps de le sélectionner en équipe de France. Sauf que l’ailier est japonais, et déjà international.
OZAN KOSE / AFP Junya Ito, joueur du Stade de Reims ici photographié durant la Coupe du monde au Qatar, a visiblement tapé dans l’œil de Brigitte Macron, qui a suggéré à Didier Deschamps de le sélectionner en équipe de France. Sauf que l’ailier est japonais, et déjà international.

SPORT - Brigitte Macron bientôt sélectionneuse ? Pas si sûr… Vendredi 19 janvier, la première dame Brigitte Macron était en visite à la Maison des parents au CHU de Reims, aux côtés de Didier Deschamps, qui parraine avec elle l’opération Pièces jaunes. Et lors cette visite à des enfants malades, l’épouse du chef de l’État et le sélectionneur de l’équipe de France de football ont échangé quelques mots sur les performances d’une gloire locale : le footballeur du Stade de Reims Junya Ito.

Interrogé par le média local Champagne FM sur la saison du club de la ville, actuel 6e de Ligue 1, Didier Deschamps a simplement déclaré : « Je regarde l’équipe comme tous les autres clubs français et étrangers, mais je n’ai pas de joueurs à Reims. C’est très bien ce qu’il se passe ici. »

« Bah parce qu’il est Japonais »

Brigitte Macron, qui préside la Fondation des hôpitaux chapeautant l’opération Pièces jaunes, est alors intervenue avec enthousiasme : « Il y a un Japonais qui joue très bien à Reims, comment s’appelle-t-il déjà ? », a-t-elle demandé avant qu’un journaliste présent sur place lui souffle le nom du joueur en question, à savoir Junya Ito.

Parrains de l’opération Pièces jaunes, Didier Deschamps et Brigitte Macron multiplient les déplacements à travers la France.
JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP Parrains de l’opération Pièces jaunes, Didier Deschamps et Brigitte Macron multiplient les déplacements à travers la France.

La première dame alors s’est tournée vers Didier Deschamps en lui suggérant d’appeler l’intéressé en équipe de France. « Il faut le sélectionner dans l’équipe Didier, pourquoi vous ne le prenez pas ? » Une question à laquelle Didier Deschamps a répondu dans un éclat de rire : « Bah parce qu’il est Japonais. » Voilà qui a le mérite d’être clair.

S’il évolue en France depuis l’été 2022, le joueur de 30 ans joue pour l’équipe nationale japonaise, les Samouraï Blue, au côté notamment de son partenaire rémois Keito Nakamura. Avec le Japon, il dispute actuellement la Coupe d’Asie des Nations. Après une large victoire en ouverture contre le Vietnam (4-2), les Japonais se sont fait surprendre par l’Irak au match suivant (1-2) et doivent désormais se reprendre face à l’Indonésie ce mercredi 24.

À voir également sur Le HuffPost :

Mike Maignan victime de cris racistes, l’un des auteurs identifié et interdit de stade à vie à Udine

Un concert de Taylor Swift pourrait priver l’Olympique lyonnais de Groupama Stadium en cas de barrage L1/L2