Brexit. Royaume-Uni : ces ressortissants européens qui attendent encore leur permis de résidence

·2 min de lecture

Plusieurs centaines de milliers de demandes de permis de résidence n’ont toujours pas été traitées par le Home Office, parmi lesquelles celles de nombreux conjoints de citoyens britanniques.

À ce jour, 400 000 demandes de permis de résidence déposées par des ressortissants européens qui vivent au Royaume-Uni restent encore sans réponse, rapporte The Guardian d’après les derniers chiffres diffusés par le ministère de l’Intérieur britannique, parmi lesquelles 172 000 ont été envoyées après la date limite du 30 juin.

Les statistiques mensuelles du Home Office révèlent également que le nombre total de demandes s’établit à plus de 6,2 millions. Ce chiffre ne correspond pas, toutefois, au nombre de ressortissants européens réellement présents dans le pays.

À lire aussi: Brexit. Non, il n’y a pas 6 millions d’expatriés européens au Royaume-Uni !

Le Home Office a notamment identifié 472 000 doublons, auxquels il faut ajouter les dossiers déposés par des demandeurs qui ne vivent plus au Royaume-Uni mais envisagent d’y retourner un jour et qui entendent préserver leur droit d’y travailler à nouveau. En outre, des résidents européens ont dû déposer une première demande pour obtenir le pre-settled status (permis de résidence provisoire) réservé à ceux qui vivaient dans le pays depuis moins de cinq ans, puis une seconde demande pour bénéficier du settled status (résidence permanente) une fois passé ce délai.

3 millions de “settled status” accordés

Reste que les données désormais disponibles sur le nombre de ressortissants européens qui souhaitent pouvoir vivre et travailler au Royaume-Uni montrent que ceux-ci sont nettement plus nombreux que ne le laissaient penser les estimations publiées en 2016 : environ 2 millions de plus.

“Sur les 5,8 millions de demandes traitées,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles