Brexit: Moscovici convaincu qu'un "no-deal" peut être évité

Le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Pierre Moscovici (photo), s'est dit lundi convaincu de pouvoir éviter une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne, tout en estimant que tout restait possible. /Photo prise le 16 janvier 2019/REUTERS/Costas Baltas

PARIS (Reuters) - Le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Pierre Moscovici, s'est dit lundi convaincu de pouvoir éviter une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne, tout en estimant que tout restait possible.

"A l'heure où nous parlons, absolument tout est possible", a-t-il dit, évoquant notamment l'éventualité que l'accord de retrait négocié entre Londres et Bruxelles ne soit pas adopté par la Chambre des Communes.

"Ma responsabilité comme commissaire des douanes, c'est de préparer les entreprises à un 'no deal'. Il faut qu'elles soient conscientes qu'il y a là un risque majeur", a-t-il déclaré sur RTL.

"Ma conviction, c'est qu'on peut l'éviter et je crois qu'on va l'éviter", a-t-il ajouté.

Les Européens ont offert un répit à la Première ministre britannique Theresa May en proposant de repousser le Brexit au 22 mai, tout en posant comme condition que l'accord de retrait soit ratifié d'ici au 12 avril. Mais rien ne permet de dire que ce texte rejeté à deux reprises par la Chambre des Communes sera cette fois adopté.


(Julie Carriat, avec Richard Lough, édité par Jean-Philippe Lefief)