Publicité

Bretagne: un gendarme jugé cet été pour harcèlement sexuel et menaces de mort

Justice (Photo d'illustration) - AFP
Justice (Photo d'illustration) - AFP

Un sous-officier de gendarmerie de 53 ans sera jugé en juillet à Brest pour harcèlement sexuel et menaces de mort, a annoncé le procureur de Brest mardi soir.

Placé en garde à vue lundi à la brigade de recherche de la gendarmerie de Chateaulin (Finistère), le militaire comparaitra le 3 juillet devant le tribunal correctionnel de Brest.

Il lui est reproché "de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle ou sexiste (...) par une personne qui abuse de l'autorité que lui confèrent ses fonctions", a indiqué le procureur Camille Miansoni à la presse, sans donner de précision sur la victime. Il s'agit notamment de "propos" et de "messages à connotation sexuelle", commis à Plourin-les-Morlaix (Finistère) entre 2017 et 2023.

Le militaire placé sous contrôle judiciaire

En outre, il est aussi reproché au gendarme d'avoir menacé un homme "à plusieurs reprises" de le tuer "s'il faisait du mal" à la victime de ce harcèlement sexuel, entre janvier et juin 2020.

Placé sous contrôle judiciaire, le militaire a interdiction de se rendre au domicile de ses victimes, de porter une arme et d'exercer sa profession de gendarme.

Article original publié sur BFMTV.com