Publicité

Brentford: de retour de huit mois de suspension, Ivan Toney marque sur coup franc au bout de 19 minutes

"Quand je vais revenir, j'aurai un grand rôle à jouer pour sortir l'équipe de sa mauvaise série". Ivan Toney passe des paroles aux actes. Quelques jours après avoir assuré à ses supporters qu’il restera au club, l’attaquant de Brentford a signé son grand retour à la compétition en offrant à son équipe le but de l’égalisation en première période contre Nottingham Forest.

Il a refusé Chelsea et Arsenal cet hiver

Suspendu huit mois en mai dernier pour ses 232 infractions au règlement concernant les paris sportifs, après avoir notamment misé 13 fois contre sa propre équipe, l’attaquant anglais avait le droit de rejouer ce samedi. Accueilli chaleureusement par son public et titulaire avec les Bees, il a rapidement répondu au but précoce de Danilo (3e). Son coup franc à la limite de la surface, légèrement excentré sur la droite et tiré au sol avec plein de malice, a fait mouche en contournant le mur (19e).

Sous contrat jusqu’en 2025, il était pisté par Arsenal et Chelsea cet hiver alors qu’il est estimé à 115 millions d’euros après avoir notamment terminé troisième meilleur buteur de la saison dernière en Premier League. "Je le vois à l'entraînement et on dirait qu'il n'est jamais parti", déclarait récemment son directeur sportif Lee Dykes. "Il y a une vraie ambition de sa part et je peux voir dans ses yeux qu'il va être meilleur qu'il ne l'a jamais été."

"J'avais beaucoup à rendre"

Le dernier match d’Ivan Toney remontait au 6 mai dernier, quelques semaines après sa première et unique sélection avec l’Angleterre. Son retour pourrait donc ne pas seulement profiter à Brentford, mais aussi aux Three Lions lors de l’Euro 2024. "Tout le monde sait que Brentford est un club familial, ils ont été tout simplement extraordinaires avec moi", expliquait le joueur la semaine dernière. "Je ne les remercierai jamais assez, surtout les supporters. Ils m'ont soutenu dès la première minute. C'est un peu comme si j'avais beaucoup à rendre."

Article original publié sur RMC Sport