Publicité

Brésil : une tempête fait au moins treize morts dans le sud-est du pays

La tempête est due à l'arrivée d'un front froid qui a fait des ravages en milieu de semaine dans le Rio Grande do Sul, puis a touché São Paulo et Rio, avant d'atteindre Espírito Santo.

Au moins treize personnes sont mortes lors d'une violente tempête qui a touché vendredi 22 mars le sud-est du Brésil, notamment la région montagneuse de l'État de Rio de Janeiro où les autorités qualifient la situation de "critique".

Le gouvernement de l'État de Rio a confirmé quatre morts dans l'effondrement d'une maison et d'un petit bâtiment à Petrópolis, une ville touristique située à environ 70 kilomètres de la capitale de l'Etat.

Une équipe de l'AFP a assisté samedi matin au sauvetage d'une fillette qui avait été ensevelie pendant seize heures sous les décombres, et à la découverte du corps de son père près d'elle.

"Le père a héroïquement protégé la fillette avec son corps et elle a été sauvée (...) Nous sommes dans la douleur, mais reconnaissants pour ce miracle", a déclaré à l'AFP Luis Claudio de Souza, 63 ans, voisin et propriétaire d'un bar du quartier.

Importantes inondations

La situation à Petrópolis est "critique", en raison de "pluies intenses et du débordement de la rivière Quitandinha", a prévenu le gouverneur Claudio Castro vendredi sur les réseaux sociaux.

Au total, l'État de Rio a enregistré sept décès depuis vendredi en raison des pluies, dont d'autres à Teresópolis, Santa Cruz da Serra et Arraial do Cabo, selon le gouvernement.

Par ailleurs, la défense civile d'Espírito Santo a confirmé samedi après-midi quatre décès dans le sud du territoire.

Par ailleurs, deux enfants sont morts vendredi dans des incidents liés à la pluie sur le littoral de São Paulo.

La tempête est due à l'arrivée d'un front froid qui a fait des ravages en milieu de semaine dans le Rio Grande do Sul, puis a touché São Paulo et Rio, avant d'atteindre Espírito Santo, ont expliqué les météorologues de l'Institut national de météorologie (Inmet).

La gravité des inondations a été illustrée par des images aériennes montrant la ville de Mimoso do Sul sous les eaux, diffusées par les pompiers.

Le Brésil en proie à des catastrophes naturelles à répétition

Les prévisions de l'Inmet avaient anticipé une tempête "sévère", en particulier à Rio, avec des précipitations de 200 mm de pluie par jour entre vendredi et dimanche. Ce volume dépasse la moyenne historique de 141,5 mm estimée pour l'ensemble du mois de mars.

La tempête survient après une vague de chaleur dans la région, où une température ressentie de 62,3ºC a été enregistrée dimanche à Rio de Janeiro.

Le Brésil, qui subit les effets du changement climatique, est en proie à des catastrophes naturelles à répétition. Plus de 230 personnes étaient mortes à Petropolis en 2022 à la suite de fortes pluies.

Article original publié sur BFMTV.com