Brésil : le Congrès pris d'assaut par les partisans de Bolsonaro

© Adriano Machado

La police brésilienne a utilisé dimanche des bombes lacrymogènes pour tenter de repousser des centaines de partisans de l'ex-président d'extrême droite Jair Bolsonaro qui ont envahi l'extérieur du Congrès à Brasilia, une semaine après l'investiture du président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, a constaté un photographe de l'AFP.

À lire aussi En images : au Brésil, liesse et larmes pour l’investiture de Lula

La zone autour du Congrès avait été bouclée par les autorités, mais les bolsonaristes qui refusent d'accepter l'élection de Lula sont parvenus à rompre les cordons de sécurité et plusieurs dizaines d'entre eux sont parvenus à monter sur la rampe de ce bâtiment à l'architecture moderne pour en occuper le toit.

Bolsonaro aux Etats-Unis

Les images impressionnantes, rappelant l'invasion du Capitole aux Etats-Unis, montrent une véritable marée humaine affluer vers le Congrès.

À lire aussi Assaut contre le Capitole : Trump écarté de toutes fonctions publiques ?

Celui-ci regroupe dans un même bâtiment la chambre des Députés et le Sénat. Des manifestants sont apparus sur le toit, mais aussi sur toutes les pelouses attenantes, y compris celle du palais présidentiel de Planalto.

Jair Bolsonaro, qui a été battu d'une courte tête par Lula au second tour de la présidentielle le 30 octobre, a quitté le Brésil en fin d'année pour rejoindre les Etats-Unis.

À lire aussi Les partisans de Bolsonaro continuent de manifester au Brésil après la victoire de Lula...


Lire la suite sur ParisMatch