Publicité

Boxe: Ngannou annonce qu’il va "prendre l’âme" de Joshua lors de leur combat en Arabie saoudite

Francis Ngannou est en train de prendre goût au noble art et à ses galas extrêmement rémunérateurs. Après avoir défié Tyson Fury en octobre dernier, le spécialiste de MMA va affronter Anthony Joshua pour son deuxième combat en boxe anglaise (en dix rounds). Et à un mois du rendez-vous, prévu le 8 mars à Riyad, le Camerounais de 37 ans affiche sa confiance. Lors de son passage dans le podcast High Performance, The Predator a prévenu son futur adversaire de 34 ans, ex-champion WBA, IBF et WBO, qui vient d’enchaîner trois victoires (la dernière face au Suédois Otto Wallin): il sera en Arabie saoudite pour l’éteindre.

"Rien n’est impossible, n’est-ce pas? On ne connaît pas la force d’Anthony Joshua, mais même si je ne crois pas qu’il ait cette force, nous allons le découvrir dans un mois. On va le découvrir et je crois que l’inverse va se produire. Je suis celui qui prendra son âme", a lâché Francis Ngannou, dans des propos rapportés par La Sueur.

"J'ai entendu qu'il n'avait pas de menton, je vais vérifier ça"

Alors que tout le monde l’annonçait perdant face à Tyson Fury, l’ancien champion UFC (qui s’est engagé avec le PFL l’an passé, sans combattre dans l'organisation américaine jusqu'à présent), a tenu la dragée haute au Gipsy King. En l’envoyant même au tapis lors de la troisième reprise. Et si Ngannou s’est officiellement incliné sur décision partagée, beaucoup d’observateurs estiment qu’il a remporté ce combat face au champion WBC des lourds.

Il va maintenant devoir confirmer son énorme performance en remettant les gants au Moyen-Orient. Sachant qu’il ne pourra pas compter sur l’effet de surprise cette fois. Mais ça ne semble pas effrayer le colosse d’1,93m, qui ne se gêne pas pour chambrer son rival depuis l’annonce de leur fight. "Si Joshua prend le coup que Fury a pris, je ne garantis pas qu’il se relève. J’ai entendu qu’il n’avait pas de menton. Je vais vérifier ça", a-t-il lâché le mois dernier dans The MMA Hour.

Article original publié sur RMC Sport