Publicité

Boxe: Fury et Joshua pourraient enfin s’affronter lors de deux combats, dont l’un à Wembley

Le choc tant attendu va-t-il enfin à voir lieu? Après des années à se chauffer à distance et à se regarder de travers, les boxeurs britanniques Anthony Joshua et Tyson Fury vont peut-être enfin s’expliquer sur un ring. C’est ce qu’a affirmé Eddie Hearn, le promoteur d’AJ lors de son passage dans le podcast The Sports Agents. D’après lui, Turki Alalshikh, un dirigeant saoudien très influent dans les domaines du sport et du divertissement, étudierait actuellement cette possibilité. Avec potentiellement deux combats en ligne de mire.

"Turki Alalshikh est le plus grand fan de sports de combats que je n’ai jamais rencontré. Il parle maintenant d’organiser deux combats entre AJ et Fury, un en Arabie saoudite et un autre au stade de Wembley, a révélé Eddie Hearn, dans des propos rapportés par le Daily Mail. Il est de ceux qui écoutent et lisent tout. Il a donc certainement lu: ‘J'aimerais que ce combat ait lieu à Wembley’ ou ‘C'est dommage que le combat ait lieu en Arabie Saoudite’. Nous devons vraiment avoir une vision plus globale du sport. La boxe n'est pas l'apanage du Royaume-Uni. Il s’agit de deux Britanniques qui se battent pour le titre de champion du monde incontesté. Je pense qu'il organiserait probablement l'un des combats au Royaume-Uni, je le crois vraiment. Financièrement, ils ont les moyens de le faire".

Fury va affronter Usyk le 18 mai lors d’un choc au sommet

Anthony Joshua (34 ans) et Tyson Fury (35 ans) ont déjà combattu dans le stade de l’équipe d’Angleterre de football dans leur carrière. AJ a notamment battu l’Ukrainien Wladimir Klitschko devant près de 90.000 spectateurs en 2017. The Gypsy King s’y est imposé face à son compatriote Dillian Whyte en 2022.

Les deux poids lourds ont également déjà mis les gants en Arabie saoudite. Anthony Joshua reste d’ailleurs sur une victoire spectaculaire face à Francis Ngannou le 8 mars à Riyad. Avec un KO dévastateur au deuxième round.

Tyson Fury s’était lui aussi frotté à l’ancien champion UFC au même endroit en octobre dernier, en l’emportant difficilement à la décision. Et il reviendra dans la péninsule arabique dans quelques semaines pour affronter l'Ukrainien Oleksandr Usyk en vue de l’unification des ceintures mondiales des lourds. Après avoir été reporté à plusieurs reprises, le fight au sommet est prévu le 18 mai.

Article original publié sur RMC Sport