La bourde de Valérie Pécresse qui évoque le départ du préfet de police

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
La bourde de Valérie Pécresse qui évoque le départ du préfet de police (lepoint.fr)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La présidente de la région Île-de-France a publiquement évoqué le départ du préfet de police de Paris, Didier Lallement, avant de rétropédaler.

Valérie Pécresse a-t-elle commis une gaffe ? Lors du conseil régional, mercredi 6 juillet, la présidente de la région Île-de-France s'est exprimée sur l'avenir du préfet de police de Paris Didier Lallement. « S'agissant des questions de sécurité, il faudra attendre la nomination du nouveau préfet de police », a déclaré l'ex-candidate LR à la présidentielle, avant d'être interrompue.

« Non, on n'a pas un départ du préfet de police annoncé cet été ? » a alors demandé Valérie Pécresse, avant de se raviser : « Je ne suis pas dans le secret des dieux. »

Un départ à la fin de l'été ?

L'indiscrétion a provoqué des rires dans l'assemblée, dont ceux du préfet de région Marc Guillaume, présent à ses côtés pour la présentation du nouveau contrat de plan État-région (CPER).

À LIRE AUSSI LR : cherche patron de parti désespérément

« Désolée pour le préfet Lallement si je l'ai enterré trop vite », a encore dit la présidente de région, avant de passer à l'examen du budget supplémentaire.

Âgé de 65 ans, Didier Lallement, critiqué pour sa vision musclée du maintien de l'ordre, est à la tête de la préfecture de police de Paris (PP) depuis mars 2019, après le saccage de l'avenue des Champs-Élysées lors d'une mobilisation des Gilets jaunes.

Mis en cause pour sa gestion de l'ordre public lors des incidents survenus autour du Stade de France pendant la récente finale de la Ligue des champions, le préfet de police avait reconnu « un échec » et des chiffres imprécis sur le nombre de faux [...] Lire la suite

VIDÉO - "Je suis partie marcher dans la nature": Valérie Pécresse dit avoir "repris son souffle" depuis la présidentielle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles