Publicité

Les bornes chinoises d’AutelEnergy arrivent en France

Les voitures électriques ont créé de nouvelles contraintes dans leur utilisation au quotidien : la recharge. Remplaçant d’un seul coup les stations-service traditionnelles et le remplissage du carburant à la pompe. Bien que leur développement ait été un processus long en France, le nombre de bornes de recharge publiques continue de grimper. En 2022, on comptait ainsi 82 000 bornes de recharge publiques sur l’ensemble du territoire. Le Gouvernement en espère 100 000 d’ici la fin de l’année 2023.

Mais ces efforts vont moins vite qu’espéré. Au-delà du nombre de bornes, il convient aussi de considérer la vitesse de charge. Il est rapide et bon marché d’installer de petites bornes de 11 ou 22 kW par exemple. Mais il est plus difficile de faire de même avec les bornes ultrarapides. Celles capables de délivrer jusqu'à 350 kW en courant continu notamment. Ce sont celles les plus recherchées, car offrant la vitesse de charge la plus importante du marché.

Un réseau français qui ne cesse de s’étoffer

À l’heure actuelle, ce sont surtout les groupes pétroliers et les constructeurs automobiles qui dominent le marché. TotalEnergies EV Charge, Shell Recharge, BP Pulse, Avia La Recharge etc… Chez les constructeurs, c’est bien sûr Tesla et son réseau de « Superchargeurs » haute puissance qui ont montré l’exemple. Il y a eu par la suite Ionity, qui continue de se développer à grands pas (un consortium formé entre le groupe Volkswagen, BMW,...Lire la suite sur Autoplus