Boris Johnson "révolté" mais à la peine face à la crise des migrants dans la Manche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Boris Johnson a encore promis mercredi d'en faire plus pour mettre fin aux traversées de la Manche par des migrants rêvant d'Angleterre, dans un effort conjoint avec la France.

"Révolté", Boris Johnson a encore promis mercredi d'en faire plus pour mettre fin aux traversées de la Manche par des migrants rêvant d'Angleterre, dans un effort conjoint avec la France. Mais son gouvernement semble dépassé par un phénomène qui ne cesse d'exploser. A l'issue d'une réunion de crise, le Premier ministre conservateur s'est dit "choqué, révolté et profondément attristé" par la mort de 27 migrants dans la Manche, assurant vouloir "faire plus" avec la France pour décourager les traversées illégales. Cela fait plusieurs mois que la côte sud de l'Angleterre est confrontée à des arrivées records de migrants traversant la Manche, souvent par le biais de passeurs. Depuis le début de l'année, il y en a eu plus de 25.700, selon l'agence Press Association, soit trois fois plus que sur la totalité de 2020.

C'est beaucoup trop pour le chef du gouvernement, qui a promis de durcir la vis sur l'immigration et ainsi réaliser une des grandes promesses du Brexit, dont il est un ardent défenseur. Ces traversées attisent régulièrement les tensions entre Paris et Londres, les autorités britanniques estimant insuffisants les efforts entrepris côté français pour empêcher les candidats à l'exil d'embarquer malgré le versement d'aides financières. Les Français, qui réfutent ces accusations, rétorquent que Londres rechigne à effectivement délier les cordons de la bourse. Lors d'un entretien téléphonique, le Premier ministre britannique Boris Johnson et le président français Emmanuel Macron "ont convenu de l'urgence d'intensifier leurs efforts conjoints pour empêcher ces traversées mortelles et de faire tout leur possible contre les gangs mettant des vies en danger", a indiqué un porte-parole de Downing Street.

Ils ont(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles