Boris Johnson humilié mais déterminé à "continuer" après des défaites électorales

Deux défaites à des législatives partielles - l'une dans une zone tenue depuis plus d'un siècle par les conservateurs - suivies de la démission-choc du président de son parti conservateur ont érodé encore davantage l'autorité du Premier ministre britannique Boris Johnson, qui exclut de démissionner.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles