Boom. En un jour, le Pérou passe d’un chiffre global de 70 000 à 180 000 décès du Covid-19

·1 min de lecture

Dimanche 30 mai, le pays andin affichait 69 342 morts depuis le début de la pandémie. Le lendemain, ce chiffre passait officiellement à 180 764, faisant du Pérou le pays le plus frappé du monde proportionnellement à sa population. Explication : le rapport d’un groupe d’experts qui estime que le nombre de décès a été largement sous-évalué durant des mois.

Entre dimanche et lundi, le Pérou, que l’on savait déjà être l’un des grands pays d’Amérique latine les plus touchés par le Covid-19, a fait plus que doubler le nombre de décès enregistrés depuis le début de la pandémie.

Le groupe d’experts nommé en avril par le gouvernement a en effet rendu ses conclusions et corrigé les critères des décès attribuables au virus.

La pression de l’opinion publique

Résultat : du jour au lendemain, écrit par exemple le grand quotidien El Comercio,la divulgation de ce bilan fait du Pérou l’un des pays comptant le plus de morts dus au Covid-19, devancé uniquement par les États-Unis, le Brésil, l’Inde et le Mexique”.

Ce qui en fait – actuellement en tout cas – le pays le plus frappé du monde en proportion du nombre d’habitants.

À lire aussi: Surmortalité. Le nombre de morts dus au Covid-19 serait deux fois plus important qu’annoncé

La pression de l’opinion publique, dont de nombreuses associations, surprises par le taux de surmortalité enregistré dans le pays tout au long de l’année 2020 et au premier trimestre 2021, avait

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles