Booba viré d'Instagram : quelles sont les conditions pour se faire bannir du réseau social ?

Laetitia Reboulleau
·3 min de lecture
NANTERRE, FRANCE - OCTOBER 13:  Booba performs at U Arena on October 13, 2018 in Nanterre, France.  (Photo by David Wolff - Patrick/Redferns)
(Photo by David Wolff - Patrick/Redferns)

Booba peut dire adieu à son compte Instagram. Après avoir été rappelé à l'ordre à plus d'une reprise par le réseau social, le rappeur a été officiellement banni de la plateforme pour non-respect des conditions d'utilisation. Cette fois-ci, il est allé trop loin.

Ces derniers temps, Booba fait plus souvent parler de lui pour ses nombreuses controverses que pour sa musique. Après avoir passé quelques semaines en prison suite à une violente bagarre avec Kaaris, le rappeur a voulu se battre "dans un octogone" avec celui qu'il considère comme son ennemi. En parallèle, celui que l’on surnomme le Duc de Boulogne n'a jamais hésité à critiquer d'autres artistes sur Instagram. Mais il y a quelques jours, il est allé beaucoup trop loin.

Une "histoire de fesses" qui lui coûte cher

La décision d'Instagram de bannir Booba n'est pas vraiment surprenante. Outre son attitude belliqueuse sur le réseau social, le rappeur a dépassé les limites en publiant une vidéo intime d'un autre artiste, sans son autorisation. Or, la filiale de Facebook est très claire au sujet de ce qui peut être publié ou non, en story comme en publication.

Un représentant de l’entreprise a pris la parole pour affirmer : "Toute personne qui utilise Instagram doit s'engager à respecter nos règles de la communauté. Nous avons supprimé le compte de Booba et lui avons interdit d'utiliser Instagram pour avoir enfreint ces règles." B2O peut donc dire adieu à ses 4,5 millions d'abonnés.

Les standards d'Instagram, souvent critiqués

Contrairement à Twitter, qui permet de publier de façon assez libre du contenu intime sans la moindre censure, Instagram est considéré comme un réseau social plus "prude". Il interdit la publication d'images trop sexy, en particulier lorsqu'il s'agit de corps dénudés. Si les hommes peuvent prendre la pose torse-nu sans problème, les tétons féminins entraînent automatiquement la suppression des posts, et parfois la suspension des comptes, si ces derniers ont fait trop d'infractions.

La plateforme est souvent critiquée pour sa manie d'invisibiliser les comptes de personnes qui postent des photos sexy, même si elles correspondent aux standards de la communauté. Les personnes issues de la communauté LGBTQ+, en surpoids ou les travailleurs et travailleuses du sexe se retrouvent souvent "shadowbanned", c'est-à-dire que leurs comptes deviennent invisibles dans les recherches par nom et par hashtag.

Booba, banni définitivement ?

La question qui se pose aujourd'hui est la suivante : Booba pourra-t-il revenir un jour sur Instagram ? Pas sûr. La publication d'une vidéo intime est interdite sur le réseau social, mais en prime, cette dernière semble également avoir été diffusée sans l'autorisation des personnes mises en scène, ce qui pourrait valoir de gros problèmes au Duc de Boulogne.

Toutefois, il n'est pas la première star à avoir été bannie d’Insta au cours des années. En 2014, Rihanna avait elle aussi reçu une interdiction d'utiliser le réseau social après avoir posté une photo considérée comme trop dénudée, issue de son shooting pour le magazine Lui, où elle apparaît seins nus en couverture.

A LIRE AUSSI

> Booba : le rappeur viré d'Instagram après un débordement de trop !

> Booba sur sa bagarre avec Kaaris : "Si je pouvais revenir en arrière, je ferais la même chose mais en mieux"

> Booba taquine Angèle sur Instagram