Publicité

Bonus écologique : grosses remises en vue sur les voitures électriques chinoises

Le bonus écologique 2024 laisse encore les constructeurs automobiles dans l’expectative. Fait plutôt inhabituel, le décret qui doit déterminer les nouveaux montants de cette aide à l’achat de véhicules électriques n’a toujours pas été publié. Il aurait dû paraître au Journal officiel au plus tard le 31 décembre à minuit. Le gouvernement pourrait ainsi acter une baisse de 1 000 euros du nouveau bonus, sur les 5 000 euros accordés aux ménages les plus aisés, le ramenant à 4 000 euros. Mais aussi la préservation d’un superbonus de 7 000 euros pour les ménages modestes (sous le sixième décile de revenus), et la suppression d’une aide de 1 000 euros pour les voitures électriques d'occasion. Aucun de ces changements n’est donc confirmé. Contacté par nos soins, Bercy garantit que le décret sera publié «dans les jours qui viennent». Ce qui est sûr, c’est que ce nouveau bonus écologique demeure plus strict que le précédent, du fait de nouveaux critères d’attribution soumis à un score environnemental des véhicules. La liste des modèles éligibles a été publiée le 15 décembre.

En attendant, c’est le branle-bas de combat chez les constructeurs automobiles. Deux catégories s’affrontent. Il y a d’un côté les marques européennes, qui revoient de fond en comble leur grille tarifaire. Renault a sérieusement baissé les prix de sa Mégane E-Tech électrique, de 4 000 euros, alors que son Scénic E-Tech s’affiche aussi moins cher qu’attendu, à moins de 40 000 euros. Volkswagen aussi a fait fondre les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voitures électriques : la start-up parisienne Electra annonce une levée de fonds record
Carburants : les prix baissent encore, mais n'espérez pas un retour à ceux d'il y a 10 ans
John Cockerill en négociations exclusives avec Volvo pour racheter le fabricant français de blindés Arquus
Tesla : l’usine allemande du constructeur à l’arrêt en raison des tensions en mer Rouge
Togg : attendez-vous à voir le «Tesla turc» débarquer bientôt en France