Bolivie : elle retrouve un doigt humain dans le burger qu'elle vient de commander au fast food

·1 min de lecture
Un hamburger digne d'un film d'horreur (illustration)

Une Bolivienne a récemment vécu une expérience particulièrement glauque en dînant dans un fast food.

Pas sûr qu'elle remette un jour les pieds dans un restaurant "Hot Burger". Le 12 septembre dernier, une Bolivienne nommée Estefany Benitez a vécu un moment digne d'un film d'horreur alors qu'elle était en train de dîner dans un fast food de cette chaîne, dans la ville de Santa Cruz de la Sierra. Au moment de croquer dans le burger qu'elle venait de commander, la jeune femme a en effet senti qu'elle était en train de mâcher quelque chose d'inhabituel. Après avoir enlevé le morceau en question de sa bouche, elle a constaté avec effroi qu'il s'agissait... d'un bout de doigt humain !

Le morceau de doigt appartenait à un ouvrier de l'usine de conditionnement

Comme elle l'explique dans une publication Facebook (attention, les images peuvent choquer) où elle raconte, photos à l'appui, cet incroyable incident, Estefany Benitez est ensuite allée voir les employés du fast food pour leur demander des explications. Ces derniers lui ont alors proposé de lui offrir le plat qu'elle désirait en compensation, tout en lui assurant que les burgers arrivent déjà préparés au restaurant, et qu'il n'étaient donc pas responsables de cette écœurante anomalie.

Finalement, la société "Hot Burger" a reconnu sa faute et évoqué, par la voix de son porte-parole, un "incident regrettable". Selon le Daily Mail, l'entreprise a expliqué "qu'un ouvrier avait perdu une partie de son index en préparant la viande" dans l'usine de conditionnement, une information confirmée par la police bolivienne. Maintenant que la partie manquante a été cuite et mâchée, on comprendra aisément que son propriétaire ne tienne pas à la récupérer...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles