En Bolivie, l'amitié improbable entre ce caïman et ce guide touristique

·1 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'animal sauvage se laisse caresser et nourrir par un guide des marais de la région amazonienne de la Bolivie.

ANIMAUX - À chaque fois qu’il voit Jesús, ce guide touristique dans les marais boliviens avoue à nos collègues de Reuters que ses genoux tremblent. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, Jesús n’est en effet pas un animal de compagnie comme les autres. Ce caïman de quatre mètres de long vit à l’état sauvage dans la province de Yacuma, en Bolivie.

Les deux êtres sont devenus amis à force de se croiser. Et récemment une vidéo de Alejandro Gil nourrissant son ami Jesús publiée a eu son petit succès sur les réseaux sociaux. Publiées le 4 septembre par un journal local sur Facebook, les images ont été vues près de trois millions de fois.

Cette scène ne peut avoir lieu qu’à certains moments précis de l’année. Comme en août, lorsque la rivière est basse et que le guide touristique peut retrouver son ami sur un petit îlot du marais. Quand vers janvier, l’eau de la rivière monte, Jesús disparait et ne réapparait que quelques mois plus tard, explique le guide à Reuters.

La démonstration de leur amitié est désormais intégrée au parcours touristique que propose Alejandro Gil aux visiteurs dans cette région amazonienne de la Bolivie. À condition que les touristes soient d’accord, bien entendu. Et serein. Approcher un animal sauvage d’aussi près n’a en effet rien d’anodin.

À voir également sur Le HuffPost: Aux États-Unis, un stade entier a été suspendu au destin d’un chat

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles