Publicité

Ces boissons accusées de compromettre le rythme cardiaque

Il est désormais établi que le sucre impacte de façon négative notre santé. Sa consommation excessive peut provoquer, entre autres, du diabète de type 2, des inflammations dans l’organisme et constitue un facteur d’obésité. D’après une récente étude, un lien possible a été constaté entre les boissons sucrées ou édulcorées et le risque de fibrillation auriculaire qu’elles peuvent occasionner.

Fibrillation auriculaire : qu’est-ce que c’est ?

Appelée aussi fibrillation atriale, la fibrillation auriculaire est un trouble du rythme cardiaque. En temps normal, les oreillettes et ventricules cardiaques se contractent à un rythme régulier allant de 60 à 100 battements par minute au repos. Or, l’apparition de la fibrillation auriculaire se traduit par des contractions rapides et irrégulières de ces deux parties du cœur. Dans ce cas, les battements oscillent entre 400 à 600 battements par minute. Ce qui peut entraîner une insuffisance cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Les boissons sucrées et édulcorées pointées du doigt

Selon les statistiques 2024 de l’étude menée par l'American Heart Association sur les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, plus de 12 millions de personnes devraient souffrir de fibrillation auriculaire d'ici 2030. Les boissons sucrées et édulcorées consommées en grandes quantités pourraient bel et bien, en partie, être à l’origine de ce trouble. Toutefois, Ningjian Wang, (...)

Lire la suite sur Top Santé

Vaccin contre le zona : la HAS recommande un nouveau vaccin, plus efficace
Agir pour le cœur des femmes
7 dates clés qui ont fait avancer la santé et les droits des femmes
5 marques de gnocchis à ne pas acheter au supermarché selon 60 Millions de consommateurs
Voici le yaourt aux fruits à éviter selon 60 Millions de consommateurs