Publicité

Un Boeing 747 en flammes contraint de se poser en urgence à Miami

AVION - Un demi-tour chaotique. Ce jeudi 18 janvier dans la soirée, un Boeing 747 cargo de la compagnie aérienne américaine Atlas Air a atterri en urgence à Miami, après un dysfonctionnement du moteur survenu peu après son décollage, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus. Sur les réseaux sociaux, une vidéo filmée par un témoin montre l’avion faire marche arrière, laissant derrière lui une alarmante traînée d’étincelle.

« Il avait l’air de faire une grande et large déviation », a expliqué l’autrice de la vidéo Melanie Adaros à AP News. C’est en se promenant avec sa mère non loin du Miami Executive Airport que Melanie a entendu un avion voler très bas, et a levé les yeux pour le filmer. « C’était surréaliste ». L’avion, à destination de Porto Rico, « a atterri en toute sécurité après avoir fait face à un dysfonctionnement du moteur peu après son départ », a déclaré un porte-parole d’Atlas Air dans un communiqué.

« L’équipage a suivi toutes les procédures standards de sécurité et est revenu en sécurité à l’aéroport de Miami », a-t-il ajouté, précisant que la compagnie aérienne allait enquêter sur les causes de ce dysfonctionnement. L’agence américaine de régulation de l’aviation civile (FAA) a confirmé l’incident survenu sur le vol, et a annoncé lancer des investigations à ce sujet. Sollicitée par l’AFP, l’entreprise Boeing a elle renvoyé vers la compagnie aérienne.

Le géant américain de l’aviation est sous le coup d’une enquête formelle de la FAA sur une possible défaillance dans ses contrôles de qualité, à la suite d’un incident survenu début janvier : une porte s’était détachée de la carlingue d’un Boeing 737 MAX 9 lors d’un vol d’Alaska Airlines. Si l’incident n’a fait que quelques blessés légers, c’est le premier problème majeur de sécurité en vol sur un avion Boeing depuis les accidents mortels du 737 MAX en 2018 et 2019, qui avaient conduit à une longue immobilisation de l’avion.

À voir également sur Le HuffPost :

Avion d’Alaska Airlines : ce téléphone tombé du Boeing 737 MAX 9 retrouvé quasi intact

Pour Boeing, l’incident du 737-MAX 9 n’est que le dernier d’une longue série