Bodyguard (TMC) : Ces caprices de Whitney Houston qui ont exaspéré Kevin Costner

Rachel Marron, chanteuse et comédienne de renom, favorite des prochains oscars, est la cible de menaces. Son imprésario, Bill Devaney, les prend très au sérieux et recrute Frank Farmer, un ex-agent secret qui s'est forgé une solide réputation en assurant la garde personnelle de deux anciens Présidents. Rachel, que Devaney s'est bien gardé d'inquiéter, accepte de recevoir Frank dans sa luxueuse résidence. Elle regimbe très vite à l'énoncé des règles drastiques de sécurité qu'il entend lui imposer...

À lire également

Bodyguard (TMC) : L'incroyable révélation de Kevin Costner sur Whitney Houston !

Lors du tournage, qui s’est déroulé à Los Angeles en 1991, la chanteuse agace prodigieusement Kevin Costner : capricieuse et irascible, elle accumule les retards sur le plateau, négligeant son texte et fondant en larmes à la moindre remontrance du réalisateur, Mick Jackson. Costner, qui est aussi producteur du film, est d’autant plus exaspéré que sa partenaire refuse de se dévêtir pour les scènes d’amour, exigeant de les tourner habillée d’un justaucorps de couleur chair…

Bodyguard, à voir ou revoir ce jeudi 7 septembre, à 21h25 sur TMC

Notre critique 7 : Face à un Kevin Costner un peu transparent, Whitney Houston ne se tire pas trop mal de sa première incursion cinématographique et la chanson "I Will Always Love You", écrite par Dolly Parton, est devenue un tube. Mais que de conventions et de clichés dans le scénario pourtant signé Lawrence Kasdan.

Jean-Baptiste Drouet

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi